Informations concernant le diagnostic

Quand parle-t-on de consommation d'huile excessive ?

À partir de quand parle-t-on de consommation d'huile excessive ? Comment se calcule la consommation d'huile des voitures particulières et des véhicules utilitaires ? À combien s'élève la consommation d'huile maximale admissible d'un moteur ? Les réponses figurent dans cet article.

Dans la pratique, la notion de consommation d'huile élevée varie fortement d'un pays à l'autre.

De par les indispensables jeux de fonctionnement, les composants mobiles d'un moteur, et en particulier les pistons et les soupapes, ne sont pas étanches à 100 % aux gaz et à l'huile. Il en découle une consommation d'huile faible, mais permanente. En outre, dans la chambre de combustion, le film d'huile présent sur la surface du cylindre est exposé à la chaleur de la combustion. De ce fait, l'huile moteur se vaporise, brûle et part dans l'environnement avec les gaz d'échappement.

Les manuels d'atelier et les manuels de service indiquent fréquemment la consommation d'huile maximale admissible d'un moteur.

En l'absence d'indications du constructeur, la consommation d'huile maximale peut être estimée à 0,25 - 0,3 % pour les véhicules utilitaires et à 0,5 % pour les autobus.

Les moteurs de voitures particulières modernes ont généralement une consommation d'huile inférieure à 0,05 % mais leur consommation d'huile maximale admissible est de 0,5 % (tous les pourcentages indiqués se rapportent à la consommation de carburant effective).

Sur les moteurs plus anciens, sur les moteurs stationnaires et dans des conditions d'utilisation particulières, la consommation d'huile normale peut être supérieure.

La décision quant à d'éventuelles mesures peut être prise en comparant la consommation d'huile effective et la consommation d'huile maximale admissible.

Les moteurs diesel consomment plus d'huile moteur que les moteurs à essence. De même, les moteurs suralimentés nécessitent également plus d'huile moteur pour la lubrification du turbocompresseur.

Pour des raisons techniques, c'est après la phase de rodage du moteur que la consommation d'huile est la plus faible. Elle augmente avec le temps en raison de l'usure. Tous les composants du moteur sont touchés par l'usure. Par conséquent, une réparation partielle, comme le remplacement uniquement des pistons ou des segments de piston, n'apporte souvent pas d'amélioration notable de la consommation d'huile.

Exemple de calcul pour un véhicule utilitaire

Un véhicule utilitaire consomme environ 40 l de carburant aux 100 km, soit approximativement 400 l de carburant pour 1000 km.

  • 0,25 % de 400 l de carburant correspondent à une consommation d'huile de 1 l/1000 km
  • 0,5 % de 400 l de carburant correspondent à une consommation d'huile de 2 l/1000 km

Exemple de calcul pour une voiture particulière

Une voiture particulière consomme environ 8 l de carburant aux 100 km, soit approximativement 80 l de carburant pour 1000 km.

  • 0,05 % de 80 l de carburant correspondent à une consommation d'huile de 0,04 l/1000 km
  • 0,5 % de 80 l de carburant correspondent à une consommation d'huile de 0,4 l/1000 km

Cela peut également vous intéresser