Informations concernant le diagnostic

Perte lente de liquide de refroidissement

les refroidisseurs EGR non étanches sont souvent négligés

Un refroidisseur EGR non étanche peut être la cause d'une perte de liquide de refroidissement. Comment exactement un refroidisseur EGR peut-il perdre son étanchéité ? Quelles sont les causes de panne les plus fréquentes ? Cet article vous dit pourquoi il faut vérifier le refroidisseur EGR avant de remplacer les joints de culasse, les culasses ou les joints de chemises de cylindre humides.

SITUATION

Depuis l’introduction de la norme d’émis- sion Euro 4, on rencontre de plus en plus de systèmes EGR équipés de refroidisseurs EGR. Bien que les refroidisseurs EGR ne soient pas des pièces d’usure typiques, une panne du refroidisseur EGR est possible pendant la durée de vie d’un moteur.

RAISON

Dans les refroidisseurs EGR, le liquide de refroidissement du moteur fait office d’agent refroidisseur. Les refroidisseurs se composent soit d’acier surfin, soit d’alu- minium. Dans des conditions de fonctionnement défavorables ou imprévues (par ex. le fonctionnement du moteur avec un carburant à forte teneur en soufre ou du biocarburant), la production de résidus de combustion agressifs risque d’augmenter. À long terme, des fuites internes imputables à une perte lente de liquide de refroi- dissement sont possibles. Lors de la recherche de la fuite d’eau, les techniciens remplacent souvent les joints de culasse, les culasses ou les joints de chemise mouillés, mais souvent sans succès.


CAUSES DE LA PANNE

Le plus souvent, la panne est due à l’absence d’étanchéité côté gaz d’échappement. Plus rarement, il s’agit d’une corrosion alvéolaire côté liquide de refroidissement. Les liquides de refroidissement inadaptés peuvent être source de corrosion ou de cavitation. 

Étant donné que, pendant le travail du moteur, la contrepression des gaz d’échappement est supérieure à la pression dans le système de refroidissement, la perte de liquide de refroidissement n’apparaît pas forcément tout de suite. Lors de la coupure du moteur, le liquide de refroidissement s’échappe dans le système d’échappement ou d’aspiration du moteur. Si le refroidisseur EGR est situé plus haut que les soupapes d’admission et d’échappement, du liquide de refroidissement peut s’accumuler dans la chambre de combustion d’un ou de plusieurs cylindres. Au démarrage du moteur, des « impacts d’eau » peuvent alors entraîner de graves dommages sur les pistons, les cylindres ou les bielles.

01 Débitmètre d’air massique
02 Refroidisseur d’air de suralimentation
03 Sonde de température de l’air de suralimentation
04 Valve de réglage
05 Vanne EGR
06 Refroidisseur EGR
07 Turbocompresseur (turbine)
08 Turbocompresseur (compresseur)


CONCLUSION

Pour éviter des réparations complexes et coûteuses sur le moteur lors de la recherche d’une fuite de liquide de refroidissement, toujours exclure la présence d’une fuite au niveau du refroidisseur EGR avant d’ouvrir le moteur.