Informations concernant le diagnostic

Dommages sur les coussinets: Corrosion

Le dos du coussinet présente des cicatrisations et des rugosités ? S'agit-il de corrosion chimique ? Une corrosion chimique du coussinet se manifeste-t-elle uniquement par une surface de glissement rugueuse et poreuse ou existe-t-il d'autres signes ? En présence de l'un de ces deux dommages, faut-il remplacer la coquille de coussinet et le siège de palier ? Ce sujet est détaillé ici.

Corrosion de friction/rouille d'ajustage

Description

  • Cicatrisations à la surface du dos du coussinet ou au niveau de la surface de séparation
  • Surfaces rugueuses, mates

Coquille de coussinet de ligne
inférieure en matériau composite acier-aluminium

Des signes de déplacements de la coquille de coussinet peuvent également être visibles au niveau de la surface de séparation sous la forme d'une corrosion de friction. La surface du matériau est nettement modifiée.

Coquilles de coussinet de ligne
supérieures en matériau composite acier-aluminium

Des traces de corrosion de friction sont nettement reconnaissables, en partie avec des zones où le matériau est arraché (Fig. gauche ).

Les caractéristiques d'une corrosion de friction de surface sont nettement reconnaissables : avec des zones où le matériau est arraché et des cicatrisations en surface (Fig. droit).

Analyse

Si la coquille de coussinet ne repose pas correctement dans le siège de palier, une corrosion de friction se produit en raison des mouvements relatifs (microglissements). La chaleur de friction due au déplacement du coussinet ne peut pas être évacuée par le lubrifiant comme c'est le cas à l'intérieur du coussinet mais provoque des surchauffes locales du dos du coussinet. Ces surchauffes entraînent des fusions et les cicatrisations typiques en surface. Des transferts de matériau se produisent entre le dos du coussinet et l'alésage. Le fluide environnant peut pénétrer dans les surfaces déjà rendues rugueuses et chimiquement activées et accélérer la corrosion. La corrosion de friction réduit la résistance à l'endurance du matériau en favorisant la formation de microfissures. Des dommages par fatigue peuvent se produire avec comme conséquences des fissures ou des ruptures de fatigue.

Causes possibles

  • Précontrainte insuffisante suite à un alésage de base trop grand ou à une coquille de coussinet trop petite
  • Dépassement trop faible de la coquille de coussinet : le dépassement de la coquille de coussinet garantit l'ajustement serré grâce à un ajustage serré suffisant
  • Déformation du carter : dans le cas des carters moteur en aluminium, une température extrême peut entraîner une déformation différente du carter et de la coquille de coussinet, suite à quoi l'ajustement serré du coussinet devient insuffisant
  • Flexion du vilebrequin : la flexion du vilebrequin laisse une marque de portée spéciale sur la surface de glissement du coussinet
  • Serrage des vis trop faible
  • Oscillations ou vibrations du carter ou du vilebrequin qui entraînent des mouvements microscopiques (les oscillations et les vibrations peuvent être favorisées par des inclusions ou des couches creuses)

Remède

Si des signes de rouille d'ajustage sont reconnaissables, le coussinet doit être remplacé car la résistance à l'endurance peut déjà avoir diminué.

  • L'alésage de logement et le diamètre extérieur de la coquille de coussinet doivent se situer dans les tolérances pour que le jeu du coussinet prescrit soit respecté
  • Dépassement : pour produire l'ajustage serré nécessaire à l'ajustement serré, la coquille de coussinet doit présenter un dépassement suffisant
  • Vérifier si l'alésage de logement et le carter sont déformés
  • Lors du montage, équilibrer le vilebrequin et contrôler la contrainte exercée sur le vilebrequin
  • Serrer les vis en respectant les couples de serrage et l'ordre de serrage prescrits par le constructeur
  • Contrôler le moteur à la recherche de vibrations et d'oscillations en fonctionnement

Corrosion chimique

Description

  • Décolorations de la surface du matériau, souvent dans la plage de charge principale
  • Surface de glissement rugueuse et poreuse

Coquille de coussinet de ligne
inférieure en matériau composite acier-aluminium

Un dépôt de produits de corrosion, particulièrement marqué au milieu du coussinet, est visible dans la surface de glissement du coussinet. Le dépôt se manifeste par la formation de taches. Une rugosité de la surface de glissement est reconnaissable en observant la zone corrodée au microscope.

 

Analyse

Les corrosions chimiques sont dues à des réactions entre la coquille de coussinet et l'huile moteur. Cette réaction chimique est déclenchée par des additifs agressifs contenus dans l'huile ou par des contaminations de l'huile en cours de fonctionnement. L'agression chimique amoindrit la résistance à l'endurance du matériau, ce qui accélère la survenue de dommages par fatigue même sous une faible contrainte.

Causes possibles

  • L'usure, la cavitation et l'érosion peuvent favoriser la corrosion en agressant et activant chimiquement la surface du matériau
  • Formation d'acides et de sels métalliques suite au vieillissement de l'huile
  • Additifs agressifs non autorisés dans l'huile
  • Produits de combustion agressifs (soufre, acide sulfhydrique)
  • Contamination de l'huile avec de l'eau ou des antigels
  • Les températures de service élevées accélèrent les processus chimiques comme le vieillissement de l'huile

Remède

Les coussinets corrodés doivent être remplacés.

  • Effectuer toujours la vidange d'huile conformément aux instructions du constructeur
  • Utiliser uniquement des huiles de qualité ne contenant pas d'additifs agressifs
  • Refroidir suffisamment le moteur

Cela peut également vous intéresser