Informations concernant le diagnostic

Dépose des coussinets en cas de dommage

À quoi doit-on prêter attention lors du démontage des coussinets ? Comment peut-on déduire l’origine des dégâts en fonction de la position de la coquille de coussinet et de l’aspect du coussinet ? Vous trouverez toutes ces réponses dans cet article.

Les indications suivantes doivent être prises en compte pour la dépose des coquilles de coussinet en cas dommage :

  • Le siège et la position des coquilles de coussinet dans le passage des coussinets de ligne doivent être inscrits pour permettre une meilleure compréhension de la façon dont le dommage s'est produit. En plus de l'aspect du coussinet, le siège est souvent instructif quant à la façon dont le dommage s'est produit. En cas de flexion du vilebrequin, des traces d'usure sont par exemple présentes principalement sur le premier et le dernier coussinets de ligne le long du passage.
  • Les conditions de fonctionnement (durée, type de contrainte) et d'autres facteurs comme, par exemple, l'huile employée, doivent être documentés pour permettre une meilleure estimation du dommage.
  • Les anomalies constatées sur d'autres composants moteur, par exemple sur le vilebrequin, doivent être documentées. Dans la plupart des cas, des dommages sont visibles sur le partenaire de glissement antagoniste du coussinet. Souvent, les dommages d'un coussinet sont également consécutifs à des dommages d'autres composants moteur.
  • Afin que des analyses puissent être réalisées par la suite, il est recommandé de prélever un échantillon de l'huile écoulée et de conserver le filtre à huile.
    Des résidus de particules peuvent être retrouvés et analysés, ce qui peut renseigner sur les causes possibles d'une panne.
  • Les couples nécessaires au desserrage des vis du moteur doivent être documentés. Si les vis ne sont pas serrées au bon couple, des mouvements relatifs peuvent se produire entre la coquille de coussinet et l'alésage du boîtier.

Cela peut également vous intéresser