Informations concernant le diagnostic

Défaut de pression de la tubulure d’aspiration au ralenti

Recherche de défaut sur les véhicules avec capteur MAP

Régime de ralenti fluctuant ? À-coups à l’accélération ? Code de défaut P0105, P0106, P0107, P0108 ou P0109 dans la mémoire d'anomalie ? Cela correspond certes à un problème au niveau de la pression de la conduite d'aspiration, mais le capteur MAP (capteur de pression de la conduite d'aspiration) n'est pas toujours en cause. Vous trouverez ici une liste de contrôle pratique pour la détection de la panne sur le moteur.

Situation

Les messages d'anomalie concernant la pression de la tubulure d’aspiration sont fréquents sur les moteurs à essence avec mesure de la pression de la tubulure d’aspiration par un capteur MAP (MAP = Manifold Air Pressure). Cependant, les diff érences par rapport aux valeurs prescrites n’entraînent pas l’enregistrement d’un code de défaut dans tous les états de fonctionnement.

Détermination de la cause

Les valeurs réelles peuvent être comparées aux valeurs prescrites à l’aide d’un appareil de diagnostic. Si la pression de la tubulure d’aspiration mesurée par le système diff ère de la valeur prescrite, la valeur eff ective doit être contrôlée à l’aide d’un manomètre de dépression séparé.

  • Si la pression de la tubulure d’aspiration mesurée se situe à l'intérieur des valeurs
    prescrites, le capteur MAP et les câbles électriques doivent être contrôlés (voir également PIERBURG Service Information SI 0102).
  • Si la pression de la tubulure d’aspiration mesurée se situe en dehors des valeurs
    prescrites, il est nécessaire de déterminer la cause de la perte de pression sur le moteur (voir l’instruction de contrôle suivante).

Réclamations possibles

  • Régime de ralenti fl uctuant
  • Perte de puissance
  • À-coups à l’accélération
  • Voyant indicateur de problème allumé
  • Code de défaut P0105 – P0109

Sources de défaut possibles dans la périphérie du moteur

  • Tubulures d’aspiration non étanches après le papillon
    (par ex. en raison de joints de collecteur d’admission, de tuyaux, etc. défectueux)
  • Soupapes/tuyaux d’aération du moteur défectueux
  • Freins assistés non étanches
  • Fuites dans le système de dépression
    (par ex. actuateurs actionnées par dépression, freins assistés, conduites, etc.)
  • Vannes EGR défectueuses (ouvertes en permanence)
  • Moteurs de commande du ralenti défectueux
  • Le ralenti du moteur n’est pas reconnu par l’appareil de commande
    (potentiomètres de papillon, régulateurs de papillon défectueux)
  • Papillons défectueux ou encrassés
  • Cartouches de fi ltre à air erronées ou défectueuses
  • Cokéfi cations ou autres rétrécissements de la tubulure d’aspiration

Si le problème n’est pas trouvé dans la périphérie du moteur, un problème mécanique du moteur est probable.

Sources de défaut possibles dans la mécanique du moteur

  • Usure des pistons ou détérioration des pistons (grippage, dilatation et dommages similaires) – un fort échappement de gaz blow-by au ralenti avec le couvercle de remplissage d’huile ouvert constitue un indice supplémentaire.
  • Soupapes d’admission et d’échappement non étanches
  • Jeu de soupape insuffi sant
  • Usure des bagues de siège de soupape (en particulier sur les moteurs avec transformation gaz)
  • Mauvais fonctionnement des éléments compensateurs de jeu de soupape (poussoirs hydrauliques)
  • Mauvais réglage des temps de commande ou courroies de distribution qui ont sauté
  • Joints de culasse non étanches
  • Arbres à cames erronés ou usés

Contrôles à eff ectuer

  • Réglage du jeu de soupape
  • Contrôle des temps de commande
  • Test de compression
  • Test de perte de pression des cylindres

Cela peut également vous intéresser