jumpToMain
16715

Dommages sur les pistons

Surconsommation d‘huile

KS | Kolbenschmidt | Motorservice
Retour à la recherche

Informations concernant le diagnostic

Quelles sont les causes d'une surconsommation d'huile ? Quelles peuvent être les conséquences d'un mauvais montage du segment racleur d'huile ? Comment se produisent les éraflures dans le fond de la gorge ? Les flancs des segments de compression sont usés ? Pourquoi faudrait-il toujours contrôler le jeu en hauteur des segments de compression lors de la réutilisation des pistons ? Tu trouveras les réponses ici.

Surconsommation d‘huile

La consommation d’huile totale d’un moteur se compose principalement de la consommation d’huile (huile brûlée dans la chambre de combustion) et de la perte d’huile (fuites). La quantité d’huile qui arrive dans la chambre de combustion en passant entre les segments de piston et la paroi du cylindre et qui y est consommée est aujourd’hui négligeable. L’évolution incessante des composants moteurs, de la composition des matières et des procédés de fabrication a entraîné une diminution de l’usure des cylindres, pistons et segments de piston, donc de la consommation d’huile. Les kilométrages élevés et la baisse du nombre de dommages des systèmes rotatifs en attestent. Toutefois, la consommation d’huile dans la chambre de combustion ne peut être totalement évitée, elle peut seulement être diminuée : les partenaires mécaniques que sont les pistons, les segments et la zone de travail des cylindres nécessitent une lubrification permanente pour fonctionner parfaitement. Pendant la combustion, le film d’huile présent sur la paroi du cylindre est exposé à une forte chaleur. Suivant la puissance du moteur, la charge du moteur, la qualité de l’huile moteur et la température, une quantité plus ou moins importante d’huile s’évapore ou brûle. Dans la plupart des cas, l’usure des pistons, segments et cylindres et la surconsommation d’huile qui s’ensuit ne sont pas dues aux pièces elles-mêmes. L’usure de ces pièces est presque toujours la conséquence d’un événement extérieur : dysfonctionnements de combustion suite à une erreur dans la préparation du mélange, crasse d’origine extérieure entrée dans le moteur, refroidissement insuffisant du moteur, manque d’huile ; mauvaise qualité de l’huile et erreur de montage. Vous trouverez la description détaillée des dommages qui affectent les pistons et les cylindres dans les pages suivantes.

REMARQUE
Une brochure spécifique intitulée « Consommation d’huile et perte d’huile » est consacrée à la consommation d’huile.                                                                                                                                                                                                    

Erreur de montage du segment racleurd‘huile

19146
  • Segments et piston sans traces d‘usure (Fig. 1).
  • Extrémité cassée du ressort expanseur du segment racleur d‘huile composé de 3 parties.
  • Rayures sur le fond de la gorge du segment racleur d‘huile.

Analyse

Le chevauchement des extrémités du ressort expanseur réduit sa longueur circonférencielle. Conséquence : rupture du ressort expanseur et/ou réduction de la tension des lamelles. Celles-ci n’entrent plus en contact étroit avec la paroi du cylindre et ne raclent plus l’huile. L’huile entre dans la chambre de combustion et y brûle. Conséquence : consommation excessive d’huile.

16717

Causes possibles

16718
  • Mauvais segments racleurs d‘huile.
  • Erreur de montage.
ATTENTION
Les deux couleurs du ressort expanseur doivent être apparentes après le montage des segments tronçoniques. Ce marquage doit par conséquent être contrôlé avant le montage des pistons, même dans le cas de segments prémontés (Fig. 2a).                             

Usure des pistons, des segments et de la zone de travail des cylindres par la crasse

19145
  • Piston : jupe présentant une portée mate, avec de fines petites rayures longitudinales sur le cordon de feu et la jupe.
  • Gorges de rotation sur la jupe.
  • Faces usées des segments de compression, notamment sur le premier segment de même que les faces des gorges (Fig. 2b).
  • Forte augmentation du jeu en hauteur des segments de compression, en particulier du premier segment.
16720
16715

Analyse

Des corps étrangers abrasifs dans le circuit d’huile provoquent des rayures sur les pistons et les segments, une portée matesur la jupe du piston et des traces de rayures en spirales sur les faces des segments (Fig. 4 et 5). Les segments, usés sur les surfaces de glissement et sur les faces, n’empêchent plus suffisamment l’huile de remonter vers la chambre de combustion. En même temps, la pression augmente dans le carter de vilebrequin car les gaz de combustion passent le long des pistons. Conséquence possible : fuite d’huile au niveau des joints spi, des joints de queue de soupape et des autres zones d’étanchéité. Des traces de rayures en spirales se forment sur les segments lorsque des impuretés se déposent dans la gorge. En tournant, le segment repasse sans cesse sur l’impureté dans la gorge, ce qui occasionne ces traces de rayures en spirales caractéristiques.

16722
16723

Causes possibles

  • Particules abrasives qui entrent dans le moteur avec l‘air d‘aspiration mal filtré, à cause par exemple :
    • d‘un filtre à air absent, défectueux, déformé ou mal entretenu.
    • de fuites dans le système d‘admission, par exemplebrides déformées, joints absents, flexibles défectueux ou poreux.
  • Particules restées dans le moteur suite à une rectification. Souvent, lors de la rectification, les pièces moteurs sont grenaillées avec du sable ou des billes de verre pour débarrasser les surfaces des dépôts ou des résidus de combustion tenaces. Si de la grenaille s’infiltre dans la matière et n’est pas retirée correctement, elle peut se libérer durant le fonctionnement du moteur et provoquer une usure abrasive. Les fig. 6 et 7 montrent un tel dommage agrandi au microscope sous lumière polarisée. On distingue très nettement les fragments de billes de verre et même des billes entières.
  • Particules de matière détachées au cours du rodage du moteur qui, si la première vidange d‘huile est effectuée trop tard, retournent sur les partenaires mécaniques à travers le circuit d‘huile et y occasionnent une usure. Les arêtes tranchantes des segments, qui raclent l‘huile, sont particulièrement touchées.
16724
16725

Cela peut également vous intéresser

Articles connexes

Prendre ses responsabilités
dans un monde en mouvement
Contactez-nous

50 Allée des Impressionnistes

Bâtiment l’Etoile – Paris Nord II

93420 Villepinte

France

Téléphone: +33 (0)1 49 89 72 00

Fax: +33 (0)1 49 89 72 01

info@ms-motorservice.fr
© 2024 MS Motorservice France S.A.S.